Master Class de l’UNESCO sur la tolérance – 16 novembre 2020

MASTER CLASS DE L’UNESCO SUR LA TOLÉRANCE 

16 OCTOBRE 2020 – ÉVÉNEMENT EN LIGNE – 15H-17H30

 

« La non-violence n’est pas un vêtement que l’on peut revêtir et enlever à notre guise. Elle se trouve dans le coeur et doit être une pièce inséparable de notre être. » 

Mahatma Gandhi

À l’occasion de la Journée Mondiale pour la Tolérance, l’UNESCO vous invite à participer à une Master Class virtuelle pour commémorer cet événement ainsi que pour célébrer les lauréats du Prix UNESCO-Madanjeet Singh pour la promotion de la tolérance et de la non-violence

L’UNESCO vous donne rendez-vous le lundi 16 novembre 2020 de 15h à 17h30 sur la plateforme Zoom pour apprendre et échanger sur divers enjeux mondiaux liés à la tolérance et à la non-violence. À noter que cet événement sera accessible en anglais, en français, en espagnol et en russe. 

Pour l’UNESCO, la tolérance est la reconnaissance des droits universels de la personne humaine et des libertés fondamentales d’autrui. Les peuples étant naturellement caractérisés par leur diversité, seule la tolérance peut assurer la survie de communautés mixtes dans chaque région du globe. De nombreuses sources d’intolérance existent et entravent le développement d’une culture de paix, de non-violence et de tolérance et le contexte sanitaire actuel ne semble que les révéler et les exacerber davantage. 

Cette Master Class offre aux participants l’opportunité d’aborder plusieurs enjeux mondiaux liés à la tolérance et à la non-violence, notamment en échangeant avec d’anciens lauréats du Prix UNESCO-Madanjeet Singh. Elle vise à donner aux jeunes des moyens de renforcer leur compréhension et leur capacité à combattre l’intolérance. Ce sera également l’occasion de mettre en lumière les défis que posent l’intolérance, l’injustice, la violence et la discrimination. 

Selon le programme prévisionnel, Madame Audrey Azoulay, Directrice Générale de l’UNESCO, prononcera un discours d’ouverture qui sera suivi d’une présentation liminaire par Madame France Marquet, Administratrice principale de la Fondation Madanjeet Singh. L’introduction de cette Master Class sera quant à elle réalisée par Madame Anna Maria Majlöf, Secrétaire du Prix UNESCO-Madanjeet Singh. 

Plusieurs témoignages de jeunes défenseur.e.s de la tolérance seront ensuite partagés et suivis de discussions interactives avec les lauréat.e.s du Prix. 

 

 

Inscriptions et informations : l.bensoussan@unesco.org ou s.garance@unesco.org 

 

Pour aller plus loin … Qu’est-ce que le Prix UNESCO-Madanjeet Singh ?

Ce prix a été créé en 1995 pour marquer l’Année des Nations Unies pour la tolérance ainsi que pour commémorer le 125e anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi. Le 16 novembre de cette même année, les États membres de l’UNESCO adoptèrent la Déclaration de principes sur la tolérance instaurant notamment la Journée Mondiale de la Tolérance. 

Ce prix a été nommé en l’honneur de Madanjeet Singh (1924-2013), Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO, artiste, écrivain et diplomate indien qui a dédié sa vie entière à promouvoir la tolérance et la paix entre les communautés.

Cette récompense s’inscrit au coeur des idéaux de l’UNESCO dont l’Acte Constitutif adopté en 1945 proclame que la « paix doit être établie sur le fondement de la solidarité intellectuelle et morale de l’humanité ».

 

Décerné tous les deux ans, ce prix récompense des activités significatives dans le domaine scientifique, artistique, culturel ou de la communication visant la promotion d’un esprit de tolérance et de non-violence. Le tout premier fut décerné en 1996 au collectif des trente-deux femmes de l’ONG rwandaise « Pro-femmes Twese Hamwe » internationalement reconnue pour oeuvrer à la reconstruction de la société suite au génocide de 1994. 

Cette année, le Prix UNESCO-Madanjeet Singh a été décerné le 15 octobre 2020 au Centre Résolution Conflits (CRC) de la République démocratique du Congo pour ses dix ans d’engagement en faveur de la défense des droits humains. Le jury international du Prix a souhaité récompenser le CRC considérant qu’il contribue à apprendre « aux communautés de différentes tribus à vivre ensemble en paix »

Le CRC oeuvre en particulier pour sauver les enfants soldats et favoriser leur réadaptation et réinsertion dans leurs communautés d’origine en négociant avec les chefs de milice dont il gagne la confiance au fil du temps tout en collaborant avec les agences de protection de l’enfance. Grâce à son travail, près d’un millier d’enfants soldats auraient retrouvé une vie normale depuis 2011. Le CRC est également très actif en matière de développement agricole en créant par exemple des coopératives agricoles au sein desquelles la tolérance entre les différentes communautés est largement promue. 

Retrouver la liste des lauréats du Prix UNESCO-Madanjeet Singh 

Retrouver l’article de ONU Infos sur le lauréat 2020 du Prix UNESCO-Madanjeet Singh

Plus d’informations sur le Prix UNESCO-Madanjeet Singh