Après le confinement, le Club pour l’UNESCO Association Nénuphar réorganise ses activités

Malgré les mesures officielles de déconfinement, la menace du COVID-19 reste présente. Pour protéger au mieux la santé des membres de leur équipe et de leurs bénéficiaires, le Club pour l’UNESCO l’Association Nénuphar restera partiellement fermé.e au public durant le mois de mai et ne reprendra pas le cours habituel de ses activités, afin de ne pas prendre de risques supplémentaires et éviter les déplacements et les regroupements.

Néanmoins, les membres de l’association demeurent toujours actif.ve.s et réorganisent leurs activités pour soutenir au mieux les habitant.e.s de Pantin.

Vous trouverez ci-dessous un compte rendu des activités et des projets du Club.

 

 

Propos extraits de la newsletter du mois de mai 2020

 

Activités pendant le confinement

« Le mois dernier, nos médiatrices ont travaillé dur pour maintenir un lien avec nos bénéficiaires – particulièrement les plus isolé.e.s et vulnérables – à travers des appels téléphoniques réguliers (parfois quotidiens) et un soutien psychologique important. Nous avons mis en place un télé-accompagnement aux démarches administratives et médicales, dans la continuité de l’accompagnement physique mené avant le confinement. En outre, de nombreux.ses habitant.e.s ont dû faire face à des problématiques spécifiquement liées à l’épidémie et au confinement, et nous les avons acompagné.e.s aux mieux, à distance, afin de leur apporter tout le soutien et l’aide nécessaire. Pour cela, nous avons aussi continué de travailler en lien étroit avec les services sociaux de la ville de Pantin et différentes structures médicales, associatives et sociales.

Nous avons également assuré le lien avec les personnes domiciliées au sein de notre association à travers des permanences hebdomadaires de distribution ou de télétransmission des courriers reçus. Il était en effet primordial pour nous de permettre à chacun.e d’avoir accès à ses courriers, notamment afin de ne pas ralentir les démarches administratives en cours pour chaque personne.

Enfin, nous avons activement travaillé avec différents partenaires sur les services que nous pourrions fournir aux habitant.e.s par la suite, les possibilités d’accompagnement social des personnes face aux nouvelles problématiques liées à cette période, et les modalités de reprise d’activité. Nous travaillons également en partenariat avec le Rugby Olympique de Pantin et un certain nombre d’autres associations à l’organisation d’un festival au sein du quartier des Courtillières d’ici quelques mois, si la situation le permet.

 

Et après ?

Ce mois-ci, nous ne reprenons pas nos activités en présentiel pour le moment. Malheureusement, nous n’assurerons donc pas les cours de FLE, d’alphabétisation, et d’anglais, ni les ateliers cuisine et tricot. Les activités et sorties culturelles sont également annulées, ainsi que les permanences de médiation sociale à la maison de quartier des Courtillières (elle-même fermée pour le moment).

Toutefois, nous continuons sur la lancée du mois passé et nous nous réorganisons afin d’adapter notre offre aux problématiques actuelles.

Ainsi, nous continuons la médiation sociale par téléphone, dans l’objectif de garder ce contact avec les habitant.e.s et de rester disponibles pour les accompagner aux mieux.

Nos permanences de distribution de courrier auront désormais lieu deux fois par semaine, sur rendez-vous, et nous reprenons également sur ces mêmes temps des permanences de médiation sociale pour les personnes préférant un rendez-vous physique à téléphonique ou ayant besoin d’un accompagnement précis dans leurs démarches administratives.

Nous maintenons également le lien avec nos partenaires afin de réfléchir tous ensemble aux réponses que nous pouvons apporter aux habitant.e.s en cette période et à une activité plus pertinente face aux besoins actuels.

C’est dans cet objectif de pertinence que nous avons commencé, grâce à des couturières bénévoles très motivées que nous remercions, à produire des masques lavables en tissu que nous distribuons dans un premier temps aux personnes domiciliées au sein de notre association, souvent plus vulnérables face à la maladie du fait de leur situation. Nous prévoyons par la suite de distribuer plus largement ces masques aux habitant.e.s les plus à risques, notamment au sein des quartiers prioritaires de Pantin. Nous travaillons pour cela en lien avec le service social de la ville, le PRE et d’autres partenaires associatifs afin de cibler en priorité les personnes qui en auront le plus besoin. »

 

Source : Association Nénuphar

 

Si vous avez des questions ou des suggestions, si vous souhaitez échanger avec les membres de l’association sur la reprise, si vous souhaitez prendre un rendezvous, si vous avez envie de rejoindre les rangs de leurs couturières bénévoles ou si vous souhaitez l’association pour une autre raison…

Vous pouvez joindre l’association

par mail : nenuphar.asso@gmail.com

ou

par téléphone : 01.57.14.92.30 / 07.68.78.50.26

du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h