Le 22 avril, on met le cap sur le Jour de la Terre !

Le 22 avril prochain, la Terre – au sens large – sera à l’honneur. En effet, nous célébrerons à la fois le Jour de la Terre, ainsi que la Journée internationale de la Terre nourricière.

Il s’agit, dans les deux cas, de sensibiliser les populations aux logiques à l’origine du réchauffement climatique (surconsommation, surexploitation etc.), ainsi qu’aux déséquilibres qui en résultent, afin que chacun.e puisse pleinement saisir les enjeux derrière la notion de « défi climatique » et devenir acteur.rice du changement.

Source : FFCU

Le Jour de la Terre ou la Journée internationale de la Terre nourricière : merci à notre planète !

Le 22 avril de chaque année, nous célébrons, aux quatre coins du monde le Jour de la Terre et la Journée internationale de la Terre nourricière.

Le Jour de la Terre – Journée de la Terre – a, pour sa part, été créé il y a plus de cinquante ans : elle aurait, en effet, eu lieu pour la première fois en avril 1970. A la différence de la Journée internationale de la Terre nourricière, le Jour de la Terre n’est, initialement, pas un évènement institutionnel : si on attribue souvent sa création à un sénateur américain, son retentissement est avant tout le résultat de la volonté de la société civile de sensibiliser à la cause environnementale.

La Journée internationale de la Terre nourricière a, quant à elle, été adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2009, afin d’inviter l’ensemble de la communauté internationale – États Membres, organismes de l’ONU, organisations internationales et régionales, ONG ou encore la société civile – à promouvoir « l’harmonie avec la nature et la Terre » (ONU). cette Journée a pour principal objectif de souligner les liens qui unissent l’ensemble des espèces vivantes – être humain compris – et la planète : qu’il s’agisse de la faune ou de la flore, le vivant demeure un maillon essentiel d’une immense et complexe tapisserie ; la biodiversité.

Source : ONU

Ces deux Journées viennent rappeler que nous sommes toutes et tous soutenu.e.s et nourri.e.s tout au long de notre vie par la Terre et ses écosystèmes. Il est, à ce titre, essentiel que chacun.e d’entre nous ait conscience des problématiques affectant notre planète et les différentes formes de vie qui y subsistent, problématiques dont fait partie le réchauffement climatique et ses corollaires (surconsommation, surexploitation etc.).

Le programme de cette édition 2020

Le 25 février dernier a sonné le lancement de l‘appel à projets Jour de la Terre : rien ne se perd, tout se réemploie. L’objectif était de mettre en place des ateliers, des rencontres et une exposition au sein de l’Espace Cultur’Ailes, situé au 35 rue du Colonel Rozanoff, dans le 12ème arrondissement de Paris, durant le mois d’avril 2020. A travers ces activités, nous souhaitions sensibiliser à l’écologie par le zéro déchet et le réemploi, à travers l’art, à l’honneur du Jour de la Terre célébré le 22 avril.

Néanmoins, à cause de la crise sanitaire du Covid-19, et conformément aux directives gouvernementales, l’Espace Cultur’Ailes de la FFCU a dû fermer jusqu’à nouvel ordre. L’équipe a donc décidé de reporter l’exposition à plus tard en espérant que la situation s’améliore rapidement.

Mais comme la protection de la Terre n’attend pas, il serait regrettable de rater l’occasion de célébrer la journée du 22 avril. Ainsi, avant de pouvoir ré-organiser l’événement, la FFCU propose de fêter le Jour de la Terre sur les réseaux sociaux. Toutes les semaines, retrouvez sur notre Facebook et Instagram des artistes, initiatives, vidéos, podcasts et articles sur la protection de la planète et le réemploi.

N’hésitez pas : que vous soyez une personne, une association, un groupe, envoyez-nous vos œuvres, travaux, projets, réflexions, initiatives,  à contact@ffpunesco.org tout au long du mois d’avril, et nous partagerons nos coups de cœurs.

 

La fiche pratique

La fiche pratique relative à ces deux Journées est désormais disponible. Vous pouvez la télécharger en cliquant ici.

Ce diaporama nécessite JavaScript.