La Journée internationale du sport au service du développement et de la paix approche !

Le 6 avril de chaque année, la communauté internationale célèbre la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix. L’objectif ? Souligner le rôle fondamental du sport comme instrument d’une paix durable.

Source : ONU

Le sport, une activité promue et soutenue par l’Organisation des Nations Unies

C’est dans l’objectif de mettre en exergue le potentiel du sport que l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé, en 2013, le 6 avril comme Journée internationale du sport au service du développement et de la paix.

Le rôle du sport en matière de progrès social est, à ce titre, clairement mis en lumière dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Le sport, un droit fondamental au service de la paix et du développement

Pratiquer une activité sportive, c’est avant toute chose exercer un droit inhérent à chacun.e d’entre nous. En effet, « le droit d’accéder et de participer à des activités sportives et ludiques » (ONU) est reconnu dans de nombreuses conventions internationales. Et, en 1978, l’UNESCO a officiellement décrit le sport et l’éducation physique comme un droit fondamental pour toutes et tous.

Par ailleurs, si l’envisage fréquemment comme un loisir – voire une passion, ou une nécessité pour demeurer en bonne santé, le sport est également porteur de nombreuses valeurs : respect, fair-play, esprit d’équipe, solidarité et même estime de soi – et des autres ! – sont autant d’apprentissages véhiculés par la pratique d’une activité sportive, quelle que soit sa forme. Le sport est, ainsi, devenu une composante élémentaire de notre société et du développement de chacun.e d’entre nous.

Plus encore, il peut être utilisé comme un outil de prévention des conflits et de promotion d’une paix durable. Pourquoi ? Car « sa portée universelle lui permet de transcender les cultures ». Le sport se veut à la fois un « pont » permettant d’instaurer le dialogue et de rapprocher les plus éloigné.e.s autour d’objectifs communs, ainsi qu’un moyen de gommer les différences, quelles qu’elles soient.

Source : ONU

En résumé, le sport favorise :

  • Le développement individuel
  • La promotion de la santé et la prévention des maladies
  • La promotion de l’égalité des sexes
  • L’intégration sociale et le développement du capital social
  • La consolidation de la paix et la prévention/résolution des conflits
  • Le secours post-catastrophe et la normalisation de la vie
  • Le développement économique
  • La communication et mobilisation sociale

Source : ONU

Une fiche pratique…

La fiche pratique relative à la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix est disponible. Vous pouvez la télécharger en cliquant ici.

Ce diaporama nécessite JavaScript.