Le 7 novembre, c’était aussi la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école

Si la séance inaugurale des séries de « Master Class » contre le racisme et le discriminations s’est tenue le jeudi 7 novembre, un autre événement majeur a eu lieu à cette même date : partout en France, de nombreuses opérations de soutien ont été mises en œuvre dans le cadre de la cinquième édition de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement  à l’école.

La FFCU souhaite revenir cette Journée qui, bien que récente, traite d’une problématique malheureusement d’actualité, aux conséquences alarmantes.

La Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école, qu’on désigne également sous le nom de la journée « Non au harcèlement », est organisée, depuis 2015, chaque premier jeudi du mois de novembre. Si elle s’inscrit dans une démarche de sensibilisation à destination du personnel éducatif, ce dernier n’en est, pour autant, pas l’unique cible : chaque enfant peut être victime de harcèlement scolaire, et il appartient, à ce titre, à chacun.e d’avoir conscience de l’existence d’une tel phénomène et d’en mesurer les impacts.

Des actions nombreuses pour la campagne de 2019-2020…

La campagne de sensibilisation de 2019-2020 avait pour thématique « à plusieurs on est fort ».  C’est d’ailleurs autour de cette dernière qu’a été réalisé le spot de cette année 2019 :

Version longue

Version courte

La France a, à cette occasion, vu se mobiliser nombre d’acteur.rice.s. Des actions ont, en effet, été entreprises par le ministère de l’Éducation nationale et les différentes académies (comme Toulouse, Versailles, Paris ou encore Strasbourg), mais d’autres ont également résulté d’initiatives de particuliers, comme par exemple des groupe de jeunes.

Vidéo du Conseil municipal des enfants de la ville d’Auray (Bretagne)

Par ailleurs, des vidéos ont été publiées et relayées sur les réseaux sociaux. Il s’agissait, pour la plupart, de témoignages de victimes de harcèlement scolaire, qui ont accepté de partager leur expérience, aux fins de rendre compte de la réalité de ce phénomène et des répercussions significatives qu’il peut avoir.

…Quelques chiffres clés de la lutte contre le harcèlement scolaire en 2019…

310 référent.e.s harcèlement mobilisé.e.s dans les académies

77 742 sollicitations du 3020 (voir Fiche pense-bête)

2 176 signalements aux référent.e.s académiques

649 236 visiteur.e.s sur le site Non au harcèlement

6 280 ambassadeur.rice.s collégien.ène.s et 3 419 ambassadeur.rice.s lycéen.ène.s

Source : Education.gouv / MEN

 … Et un pense-bête !

La FFCU met à votre disposition une fiche pense-bête (à télécharger ici) relative au harcèlement.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site « Non au harcèlement ».