Retour sur la « Master Class » du 7 novembre à l’UNESCO

Jeudi 7 novembre 2019 s’est tenue la séance inaugurale de la série de « Master Class » contre le racisme et les discriminations. Environ 250 élèves de collège et lycée étaient, à cette occasion, réunis au siège de l’UNESCO à Paris, pour une journée entière.

Cette Journée, à l’initiative de l’UNESCO, du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, du Musée de l’Homme et de la FFCU, répondait à un triple objectif. Il s’agissait, en premier lieu, de sensibiliser les participant.e.s aux phénomènes -multiformes- de racisme et de discriminations, auxquels nos sociétés demeurent sujettes.  Dans un second temps, cette Master Class visait à leur fournir des clefs pour qu’ils/elles développent des plans d’action à mettre œuvre quotidiennement pour lutter contre ces phénomènes. Ils/elles seraient, ainsi, en mesure de diffuser ces enseignements et de former leur entourage, camarades et communautés.

L’événement, animé par Rokhaya Diallo et Jonas Bochet, respectivement journaliste et directeur de l’Institut international des droits de l’homme et de la paix (2IDHP), était divisé en trois parties :

  1. Une séance interactive impliquant des échanges avec différent.e.s intervenant.e.s pour aborder les notions de racisme et de discriminations et leurs manifestations concrètes au quotidien,
  2. Des ateliers sur des thématiques relatives à ces deux mêmes notions avec élaboration des plans d’action,
  3. L’adoption d’engagements par les participant.e.s à cette Master Class, qui devront mettre en œuvre ces mêmes plans d’action dans leurs établissements.

1. La séance interactive

La matinée a débuté par l’intervention d’Evelyne Heyer, professeure d’Anthropologie génétique au Muséum national d’Histoire Naturelle et co-commissaire de l’exposition « Nous et les Autres : des préjugés au racisme » du Musée de l’Homme. Après être revenue sur les origines historiques, biologiques et sociales du racisme et de la notion de « race », Mme Heyer a longuement échangé avec un public attentif et enthousiaste, soucieux d’en apprendre davantage.

Assa Sylla (actrice dans la série « Skam France » ), Alexandre Philip (acteur dans la série « Vestiaires ») et Clarisse Agbegnenou (quadruple championne du monde de judo) ont, par la suite, partagé leur expérience avec les participant.e.s. Qu’il s’agisse de l’industrie du cinéma ou du monde du sport, les trois témoignages se rejoignent : les préjugés et discriminations sont bel et bien présent.e.s, mais chacun.e est à même de pouvoir changer les choses.

2. Les ateliers

L’après-midi, chaque élève a eu l’opportunité de participer à deux des ateliers suivants : « Racisme et stéréotypes dans les médias », « Faire évoluer les mentalités à l’égard des migrant.e.s et des réfugié.e.s », « L’intersectionnalité : à la croisée des différentes formes de discrimination » et « Lutter contre les discriminations ordinaires dans les espaces publics : L’expérience de PoliCité pour améliorer les relations polices/jeunes». Les thématiques de ces ateliers, bien que toutes relatives au racisme et aux discriminations, ont été abordées via différents procédés : du jeu de société au débat traditionnel, en passant par les jeux de rôle ou les applications mobiles, les élèves ont été confronté.e.s à la réalité de ces deux phénomènes – une réalité plurielle – et ont pu réfléchir ensemble, par la pratique, à des solutions concrètes.

3. L’adoption d’engagements et le retour sur la Master Class

Au terme de ces interventions et ateliers, les participant.e.s à la Master Class se sont engagé.e.s à mettre en application les solutions dégagées durant l’après-midi et à sensibiliser leur entourage aux problématiques soulevées lors de cette Journée.

A cet effet, un suivi pédagogique sera mis en place.  Une nouvelle « Master Class » devrait d’ailleurs avoir lieu en mars prochain, pour permettre un retour sur les actions mises en œuvre à la suite de la session inaugurale.

Un compte-rendu plus détaillé de la Master Class est disponible ici.

En bonus, ci-dessous des illustrations des débats de la Journée réalisées par le facilitateur graphique Guillaume Lagane !