Club UNESCO PourquoiPas : message important !

Bonjour à tous ! 

Voici un message du Club UNESCO PourquoiPas ! 

Nous nous sommes retrouvés au cimetière Protestant de Bordeaux ce samedi matin autour de la plaque hommage au clown Chocolat que nous avions inauguré le 6 février 2016. Un aboutissement de notre travail mémoriel entrepris depuis trois ans ici dans la ville qui le vit mourir. 

(lien de leur le site)

Un bilan positif. 

Aujourd’hui son nom est porté par un jardin dans le nouveau quartier du Ginko. Sur la rive droite, l’Aire Rafael Padilla, dit le clown Chocolat accueille les cirques de passage. Cette reconnaissance officielle est le fruit de l’investissement de PourQuoiPas mais surtout de nombreux autres associations, élus municipaux, artistes comme notre marraine Firmine Richard et le soutien d’écoles, d’écoliers et de leurs parents bref de citoyens.

Plusieurs milliers de spectateurs et visiteurs de tous les ages ont assisté à nos animations culturelles depuis trois ans. Un grand merci aux artistes pour leurs créations autour de ce beau personnage, cinéma, danse, entrées clownesques, musiques, qui nos ont permis de découvrir les talents de cet homme.

ET APRÈS ?

Et bien après, on continue. Car si la première étape de sa reconnaissance est atteinte amplifiée avec le support du film Chocolat qui l’a réinstallé dans le panthéon des artistes circassiens la vie de cet homme ordinaire au destin extraordinaire est toujours à faire connaître parce qu’elle est riche d’enseignement. En effet avec ce personnage on peut parler des “sujets qui fâchent” : esclavage, colonialisme, misère mais aussi arts, solidarité, fraternité et altérité.

LE CLOWN CHOCOLAT RESTE UN FÉDÉRATEUR INSPIRANT 

Notre association PourQuoiPas,  avec le collectif des amis du clown Chocolat, continuera ses actions culturelles et pédagogiques. 

Dans le cadre de cette commémoration du centième anniversaire de sa disparition,  du 6 au 15 novembre nos expositions pour petits et grands sont présentes au CHU de Bordeaux. Elles sont coorganisées avec Radio CHU, la radio qui émet en direction des malades. 

C’est notre façon de rester fidèle et de faire vivre la mémoire du clown Chocolat.

Nous réfléchissons à la création d’un nouveau spectacle Le clown anonyme  avec la Compagnie Mine de rien spectacle qui devrait voir le jour en 2018. Une réflexion sur la difficulté de trouver son identité en exemple avec le clown Chocolat subissant le racisme et celui de cette clown confrontée à la banalité du sexisme mais …. on en reparlera.

En cadeau le reportage de France 3 Aquitaine  France 3 Aquitaine sur la commémoration et le personnage de Rafael Padilla dit le clown Chocolat