Accueil‎ > ‎Les mots pour dire...‎ > ‎

Communiqué : Appel au maintien de la Fédération Française pour l’UNESCO (FFPU) !

publié le 31 janv. 2017 à 08:36 par Fédération Française Pour l'UNESCO

Paris, le 30 janvier 2017

Communiqué

Appel au maintien de la Fédération Française pour l’UNESCO (FFPU) !

 

Depuis 2 ans environ, la Fédération Française Pour l’UNESCO (FFPU) est remise en question par la simple volonté de puissance de l’actuel Président de la Commission Nationale Française pour l’UNESCO (CNFU), Monsieur Daniel JANICOT.

Historiquement, les Clubs UNESCO sont nés au lendemain de la Seconde Guerre mondiale à l’initiative de la société civile, animée par l’idée forte qu’une organisation mondiale, l’UNESCO, pouvait construire une paix durable en misant sur l’éducation, les sciences et la culture.

En France, les Clubs UNESCO sont unis depuis 1956 en Fédération. Ils sont aujourd’hui 200, répartis en secteur associatif et scolaire.

Ce mouvement perdure grâce à des citoyens d’horizons socio-politiques divers se revendiquant à la fois des valeurs de l’UNESCO et de l’Éducation populaire.

Aujourd'hui, les valeurs et le fonctionnement démocratique défendus par la Fédération sont mis à mal par l'abus de pouvoir et l’ambition personnelle de l'actuel Président de la Commission Nationale Française pour l'UNESCO (CNFU).

En effet, contrairement à l’esprit des textes de l’UNESCO, la CNFU tente aujourd’hui de définir et d’imposer de nouvelles règles de fonctionnement pour les Clubs UNESCO. Pour le dire autrement, la CNFU voudrait déposséder la Fédération du rôle de coordination du réseau qu’elle assume depuis plus de 60 ans.

Cette décision arbitraire, si elle venait à être confirmée, fait fi de notre démocratie associative en proposant une nouvelle gouvernance antidémocratique et autoproclamée par des hauts fonctionnaires ignorants de notre histoire et de notre réalité de terrain.

Par ailleurs, le système qui en découlerait mettrait fin à la liberté critique du mouvement, revendiquée par la Fédération depuis sa création, tout comme par son fondateur Louis FRANÇOIS et les Fédérations étrangères.

C’est pourquoi, notre Fédération souhaite aujourd’hui alerter largement sur la situation qu’elle traverse qui, bien au-delà de la problématique mise en lumière, révèle des orientations inquiétantes actuellement prises au nom de l’UNESCO.

Nous lançons donc une pétition, qui sera remise à la CNFU, à l’UNESCO et au Ministère des Affaires Etrangères, car la défense des valeurs que nous prônons depuis plus de 60 ans reste fondamentale, qui plus est dans ce contexte instable où la construction d’un monde plus respectueux des droits humains doit rester notre combat du quotidien.


ACCÈS A LA PÉTITION

 

Contact Presse :

Elise COLIN-MADAN ou Lola AGUILANIU / contact@ffpunesco.org / 01 42 58 68 06

FFPU, 173, rue de Charenton, 75012 PARIS / www.ffpunesco.org

Ċ
Fédération Française Pour l'UNESCO,
31 janv. 2017 à 08:36
Comments